CHAMPIONNATS ET COUPES DE FRANCE – ANNEVILLE – 7 & 8 JUILLET – Programme varié et attractif en Normandie

image_pdfimage_print

Près de 150 pilotes se sont engagés au meeting FFSA Karting d’Anneville grâce à un programme varié autant qu’alléchant. Les KZ2 avaient marqué le retour du circuit normand sous les feux de l’actualité en 2016, les voilà cette année de nouveau invités à en découdre pour leur Coupe de France, déclinée cette fois en trois catégories : KZ2, KZ2 Master et KZ2 Gentleman. Les jeunes de la Nationale formeront le gros du plateau avec près de 70 prétendants au titre de Champion de France, tandis que la catégorie star du karting international, la fameuse OK, misera sur la qualité pour son Championnat de France.

 

Circuit technique et exigeant, avec un dénivelé important, le tracé d’Anneville-Ambourville, non loin de Rouen, a fait ses preuves au niveau national depuis sa reconfiguration appréciée. En 2016, l’intensité des courses la Coupe de France KZ2 validait pleinement ce retour au calendrier fédéral. Cette année, avec quatre catégories à l’affiche, le meeting normand offre une palette élargie et un plateau globalement très intéressant.
 

OK, un rendez-vous essentiel à Anneville

Peu de pays sont capables d’organiser un Championnat national pour la catégorie d’élite du karting à prise directe, la OK. La FFSA, qui a toujours manifesté un grand intérêt pour les catégories internationales de la CIK-FIA, est ravie d’avoir pu assurer la continuité de son Championnat de France depuis le lancement des superbes machines OK en 2016. Parmi les candidats au titre 2018, le nom de Franck Chappard (Redspeed/Parilla) se détache grâce à son implication régulière en compétition européenne et mondiale. Matéo Peyrusan (Sodi/TM) était déjà engagé l’an dernier, Marc Cammarata (Sodi/Vortex) se lançant dans l’aventure du OK après des résultats convaincants avec diverses motorisations Rotax. Ancien pilote de haut niveau, Nicolas Markiewicz (Redspeed/Parilla) a choisi de relever un joli challenge face à des adversaires plus jeunes.

 

Nationale : la course au titre s’annonce serrée

Désormais ouverte aux pilotes de 12 à 16 ans, la catégorie Nationale attire de nombreux jeunes espoirs du Karting français en pleine évolution. La liste des protagonistes du Championnat de France 2018 comprend des profils très variés ayant pour point commun le talent. Les trois pilotes de l’Equipe de France FFSA Espoirs Karting seront de la partie avec de solides ambitions : Victor Bernier (Kosmic/Rotax), Sami Meguetounif (Formula K/Rotax) et Craig Tanic (Birel ART/Rotax), face à deux autres pilotes possédant également une expérience internationale, Loris Cabirou (Energy/Rotax), Dylan Léger (OTK/Rotax).

 
Bon nombre des pilotes du Championnat de France Junior feront le déplacement en Normandie pour une étape importante de leur programme complémentaire. Des favoris possibles sont bien entendu à trouver parmi les bons performers du début de saison. On pense par exemple à Esteban Masson (Kosmic/Rotax) et César Gazeau (FA Kart/Rotax), mais aussi Guilhem Crespin (Exprit/Rotax), Enzo Levêque (Kosmic/Rotax), Louis Pelet (Tony Kart/Rotax), …

 

Plateau éclectique en KZ2

Geoffrey Jamin (KR/TM) sera candidat à sa propre succession pour la Coupe de France KZ2 face à des spécialistes comme Paolo Besancenez (Sodi/TM) qui s’est entrainé en Rotax DD2, Paul David (Birel ART/TM), Pierre Lefebvre (CRG/TM), ou encore le Belge Thomas Cypers (Zanardi/Parilla). Un important renouvellement a lieu ces temps-ci avec l’arrivée de jeunes pilotes tentant également leurs chances en compétition internationale. C’est le cas de Paul Evrard (Kosmic/Vortex), Jean Nomblot (Sodi/TM) et Oliver Rasmussen (Kosmic/Vortex), mais aussi Hugo Arnaud (Sodi/TM). Le vice-champion de France 2017 Nathan Hédouin (DR/TM) aura sans doute l’avantage du terrain à Anneville, face à d’autres jeunes espoirs comme Arthur Carbonnel (CRG/TM), ou Enzo Valente (Birel ART/TM).

 
De bonnes opportunités en KZ2 Master

Si les 30 ans et plus ne sont pas les plus nombreux, on pourra tout de même compter sur plusieurs références de la discipline comme Antoine Poulain (Sodi/TM), le vainqueur KZ2 2016, Yoann Sanchez (Sodi/TM) ou Vincent Fontenille (CRG/TM). Ancien Champion de France KZ2 et vainqueur des 24 H du Mans Karting, Charles Fiault (Sodi/TM) risque bien de bousculer la hiérarchie en arrivant chez les Master.

 
Bertaux, le Gentleman à battre

Vainqueur de la Coupe et du Championnat de France 2017 chez les 45 ans et plus, Marc Berteaux (Sodi/TM) sera le lièvre à ne pas laisser s’échapper à Anneville. La présence de pilotes comme Bruno Bénabent (Tony Kart/TM), Benoit Portmann (Birel ART/TM), Raphaël Redondi (Sodi/Vortex), Franck Savouret (KR/TM) est garante de débats serrés jusqu’au terme de l’épreuve.

 
Horaire prévisionnel

Vendredi 6 juillet
8h00 – 18h15 : essais libres officiels
 
Samedi 7 juillet
8h00 – 9h00 : warm-up
9h00 – 11h15 : essais chronométrés
11h15 – 18h20 : manches qualificatives
 
Dimanche 8 juillet
8h00 – 9h00 : warm-up
9h00 – 12h20 : préfinales KZ2, finales 1 et 2 OK et Nationale
13h30 – 17h30 : finales KZ2, finales 3 OK et Nationale, podiums

 

Info Pôle Presse FFSA / Photo KSP