CHAMPIONNATS ET COUPES DE FRANCE – ANNEVILLE – 7 & 8 JUILLET – Cinq catégories sous le soleil de Normandie

image_pdfimage_print

Le circuit d’Anneville (76) a été le théâtre ce week-end de nombreux affrontements sportifs lors d’un meeting FFSA Karting marqué par une forte chaleur. À l’issue d’une compétition exigeante pour les hommes et les mécaniques, deux titres de Champions de France ont été décernés à Sami Meguetounif en Nationale et Franck Chappard en OK. Les trois Coupes de France ont été quant à elles remportées par Paolo Besancenez en KZ2, Julien Jehanne en KZ2 Master et Franck Savouret en KZ2 Gentleman.

 

L’équipe de l’ASK Rouen 76 s’était dépensée sans compter pour proposer un cadre agréable et un accueil chaleureux aux 145 pilotes venus de toute la France partager leur passion du karting sur le circuit Lucien Lebret d’Anneville-Ambourville. Les 1217 m de la piste normande ont mis à rude épreuve les compétiteurs et leurs machines sur un tracé technique et sélectif où les dépassements ne sont pas toujours faciles. Sous un ciel uniformément bleu pendant trois jours, les températures ont souvent atteint, voire dépassé, les 30 °, ce qui a surpris les concurrents venus du sud de la France. Les responsables techniques de la manifestation avaient mis en place une nouvelle formule de parc fermé pour les pneumatiques offrant une grande équité tout en conservant une souplesse appréciable de fonctionnement. Une hiérarchie assez précise s’est rapidement dégagée des premières phases de la compétition, mais le suspense était bien présent dans la plupart des catégories du programme.
 
Nationale : Meguetounif confirme sa grande forme
Déjà titré en 2017 à Lohéac, Sami Meguetounif (Exprit/Rotax) a été couronné cette année au terme d’une domination indiscutable dans la catégorie dont la vivacité faisait plaisir à voir, la Nationale équipée de pneus Bridgestone. Le pilote de la Ligue Provence Alpes Côte d’Azur, également membre de l’Équipe de France FFSA Espoirs Karting, a en effet tout gagné à Anneville. Poleman des chronos en présence de 66 autres participants, il a remporté ses trois manches qualificatives avant de poursuivre sa série victorieuse lors des trois finales. Paul Fournier (CRG/Rotax) et Craig Tanic (Birel ART/Rotax) le suivaient au chrono, mais c’est du côté de Victor Bernier (Kosmic/Rotax) et César Gazeau (FA Kart/Rotax) qu’est venue la plus forte résistance dans les manches. Bernier perdait ses chances lors d’un accrochage à la fin de la finale 1 et c’est Gazeau qui restait le plus proche du vainqueur dans les trois courses du dimanche, parvenant à lui voler un instant la vedette dans la finale 2. Esteban Masson (Kosmic/Rotax), Dylan Léger (Tony Kart/Rotax) et Fournier montaient successivement sur le podium des finales, mais c’est Fournier qui occupait la 3e place du Championnat grâce à sa régularité aux avant-postes.
 

Classement du Championnat de France Nationale 2018
1- Sami Meguetounif – 302 pts
2- César Gazeau – 255 pts
3- Paul Fournier – 210 pts
4- Esteban Masson – 203 pts
5- Dylan Léger – 199 pts
 
Meguetounif gagnait son ticket pour la Grande Finale Rotax au Brésil en fin d’année, offert par Rotax France.

 
Chappard, incontestable Champion de France OK
Le plateau OK n’était certes pas très important, mais cette catégorie internationale équipée de pneus Bridgestone a fait forte impression à Anneville, notamment du côté des participants qui découvraient sa puissance et ses performances.Une progression sensible a d’ailleurs accompagné leur parcours tout au long du week-end. Fort de son expérience internationale à haut niveau, Franck Chappard (Redspeed/IAME) a largement dominé les débats de bout en bout face à un jeune pilote issu du Rotax, Marc Cammarata (Sodi/Vortex) qui a beaucoup apprécié l’expérience. À noter que celui-ci utilisait une machine habituellement engagée dans le Championnat de France d’Endurance en GP1. Corentin Pelletier (Kosmic/Vortex) terminait 3e du classement, même si Nicolas Markiewicz (Redspeed/IAME) lui arrachait cette place dans la finale 3.

 
Coupe de France KZ2 : Besancenez au finish
C’est pourtant le jeune Oliver Rasmussen (Exprit/Vortex) qui faisait figure de favori en KZ2 (pneus LeCont) après sa pole position des chronos, ses deux victoires de manches et celle de la préfinale. Mais la finale changeait la donne avec la prise de pouvoir précoce de Thomas Landais (Sodi/TM) suivi de Paul Evrard (Kosmic/Vortex). Mais Paolo Besancenez (Sodi/TM) revenait fort dans le groupe de tête et s’emparait de la 1re place à mi-parcours. Auteur du meilleur tour en course, il faisait un beau vainqueur plus de 2,5’’ devant Landais. Enzo Valente  (BirelART/TM) complétait le podium devant Paul David (BirelART/TM) revenu du 11e chrono, et Rasmussen moins à l’aise dans  cette dernière course.
 

Jehanne, vainqueur surprise de la Coupe de France KZ2 Master
Charles Fiault (Sodi/TM) avait été le plus rapide des chronos chez les 30 ans et plus. Puis c’est Antoine Poulain (Sodi/TM) qui avait repris les commandes dans les manches qualificatives. Constant dans le top 3, Julien Jehanne (Tony Kart/LKE) poussait son avantage dès la préfinale, après l’abandon de Poulain (bris de chaîne) et confirmait en finale en attaquant Fiault dans le 17e tour. Ancien pilote de Normandie revenu récemment aux affaires, Julien Jehanne remportait de manière très convaincante la Coupe de France KZ2 Master devant Fiault et Vincent Fontenille (CRG/TM), solide 3e.
 

Savouret contrôle Ducrot en KZ2 Gentleman
Emmanuel Ducrot (Sodi/TM) et Franck Savouret (KR/TM) se sont affrontés pendant tout le week-end aux avant-postes des 45 ans et plus. Ducrot signait la pole position des chronos, Savouret passait en tête après les manches qualificatives, Ducrot s’imposait en préfinale, mais Savoouret concluait en vainqueur une finale très disputée et remportait ainsi la Coupe de France KZ2 Gentlemen devant son valeureux rival. Marc Berteaux (Sodi/TM) perdait le contact avec les deux hommes en étant disqualifié de la 2e manche pour un poids non conforme lié à une déshydratation intense. Alors que Bruno Bénabent avait récupéré la 3e place, Berteaux réalisait une belle remontée en finale et terminait sur le podium.

 

Info Pôle Presse FFSA / Photo KSP Agency