3E EPREUVE – AIGUES-VIVES – 11 & 12/05/2019

image_pdfimage_print

Qualifications: de la pluie au soleil à Aigues-Vives

Le Championnat de France Junior a mis le cap sur le sud de la France à l’occasion de son troisième meeting en rejoignant le circuit international d’Aigues-Vives, dans l’Ariège. Précédemment connue sous le nom de Lavelanet, la piste de la Ligue de Karting Occitanie Pyrénées accueillait simultanément en ce week-end des 11 et 12 mai 2019 la Coupe de France Sénior, Master et Gentleman.

La journée de vendredi était consacrée aux essais libres, avec la découverte du tracé et la prise de repères comme objectif principal, sous le regard attentif des coaches de la FFSA Academy qui ne ménageaient pas leurs efforts pour prodiguer des conseils pertinents à leurs pilotes. Les 20 participants du Championnat de France Junior retrouvaient des conditions humides samedi matin pour leurs essais chronométrés, mais les slicks étaient de nouveau de mise pour les manches qualificatives.

Première pole position pour Masson

Leader du classement provisoire, Esteban Masson n’avait pas signé de meilleur temps au chrono lors des deux épreuves précédentes au Mans et à Angerville. Cet “oubli“ était réparé à Aigues-Vives alors que la piste restait mouillée et glissante à cause d’une pluie fine qui tombait depuis le petit matin. Masson améliorait en toute fin de session en signant un temps de 1’03’’961, pole position indiscutable. Mathis Parlant décrochait cependant la 2e place à seulement un millième de seconde. Gaspard Simon s’illustrait en 3e position devant Louis Pelet et Arthur Marcou. Macéo Capietto partait à la faute en début de séance et pointait au dernier rang.

Deux victoires de Masson dans les manches

Alors que le soleil était revenu au-dessus d’Aigues-Vives, Esteban Masson assurait deux belles victoires dans les manches qualificatives. Auteur de départs impeccables, il s’évertuait à distancer le plus vite possible ses adversaires, démontrant à chaque fois une excellente vitesse et un moral de vainqueur. Mathis Parlant semblait bien apprécier le tracé ariégeois puisqu’il décrochait une 2e puis une 3e place, jouant au chat et à la souris avec Louis Pelet avant d’être pénalisé pour un spoiler décroché. Pelet avait perdu quant à lui le bénéfice de sa 2e place en manche 1 à cause d’un dépassement sous drapeau jaune, mais revenait fort jusqu’à cette position avantageuse en manche 2. Classé 3e de la 1re course, Hugo Roueche était poussé hors de la piste au premier tour de la course suivante. Vincent Bouteiller était obligé de renoncer également peu après. Parti dernier, Macéo Capietto remontait d’abord 7e de la 1re manche et terminait 4e dans les roues de Pelet dans la suivante. Gaspard Simon enchainait deux 4es places avec une régularité

Parlant, Simon et Pelet aux trousses du leader

Le classement de la journée voyait bien sûr Esteban Masson pointer en tête avec un score parfait et la pole position pour le départ de la préfinale dimanche matin. Derrière lui, trois pilotes se suivaient à égalité de points : Mathis Parlant, qui s’élancera ainsi pour la 1re fois en 1re ligne, puis Gaspard Simon et Louis Pelet, côte à côte sur la 2e ligne. Macéo Capietto effectuait un beau retour de la 20e à la 5e position et il sera sans doute un animateur des phases finales. Ethan Bernard, Mattéo Sprigel et Arthur Marcou complétaient la grille jusqu’à la 8e position.

Horaire prévisionnel du dimanche 12 mai à Aigues-Vives

09h15 – 09h23 : warm-up
10h35 – 11h00 : préfinale
15h10 – 15h55 : finale

Info Pôle Presse FFSA / Photo KSP