IAME Series France – Pluie d’étoiles sur l’Auvergne

image_pdfimage_print

Plus de 180 pilotes sont attendus à Varennes sur Allier pour la deuxième manche de la IAME Series France, du 04 au 06 septembre prochain. Comme toujours, le circuit Auvergnat, très prisé des pilotes, va permettre de vivre des courses riches en intensité et en spectacle, les phénomènes d’aspiration autorisant d’étonnantes remontées et des dépassements jusqu’à la ligne d’arrivée. Conséquent en nombre, le plateau des « Warriors » le sera aussi en termes de qualité pour une compétition de haut niveau qui permettra de déterminer les meilleurs pilotes français après un break de plusieurs mois, COVID-19 oblige. N’oublions pas, non plus, la Ladies Cup, réservée aux « Pink » Warriors, qui aura, cette année, un petit air d’international avec un tiers du plateau venu d’Espagne, de Suède, du Luxembourg, de Belgique et même d’Irlande. Avec son exigence de qualité, Victory Concept nous promet de l’audace, de la convivialité, du sport, beaucoup de roulage, de la sévérité en piste mais aussi une grande équité technique en plus de la traditionnelle et copieuse remise des prix.

MINIME : Quand le chat n’est pas là, les souris dansent…

Sacha Avril, absent, Hugo Martiniello, Matthéo Dauvergne et Raphaël Nabti-Vienney devraient s’en donner à cœur joie dans l’Allier. Tout comme Elouan Bienaimé et Walter Schulz qui restent sur d’excellentes performances. Jules avril et Thomas Pradier restent en embuscade pour une place sur le podium des Mini Warriors. Mais si l’on devait miser une petite pièce sur cette finale, Clovis Nougueyrède aurait surement la faveur des pronostics. On surveillera aussi Andy Consani et Angelina Proenca qui pourraient créer la surprise.

X30 JUNIOR : Maton pour confirmer ?

Si le belge Noah Maton pointe en tête du championnat, il est suivi de très près par Théopjile Nael et Jolan Raccamier qui jouera à domicile, à Varennes. Enzo Caldaras, le jeune Tom Montagne ou encore le Néerlandais Bart Ploeg, vainqueur à Genk, la semaine dernière, seront aussi des candidats à la victoire. Mais, attention, le plateau c’est bien étoffé pendant l’été. Andy Ratel, Romain Andriolo, Benjamin Hovelacque, Antonio Leite, Lucas Taelman ou encore Amadéo Devey peuvent jouer les troubles-fêtes au sein d’un peloton conpact.

X30 SENIOR : La guerre des étoiles

Plus de 50 Warriors engagés, des têtes d’affiche à n’en plus finir, des performances resserrées grâce à un règlement technique particulièrement pointilleux, des équipes particulièrement affutées… La catégorie X30 Sénior n’est pas la numéro 1 en Europe pour rien.
A tout seigneur, tout honneur : Enzo Lévèque ne visera que la victoire et rien d’autre, histoire de confirmer l’emprise qu’il a sur la saison 2020. Enzo Peugeot, victorieux le week-end dernier en OKJ Academy, David Leguem, champion de France en titre, l’expérimenté Bastien Gassin ou encore Esteban Masson, qui reste sur un beau podium à Genk, feront tout pour lui contester la place de leader. Quant à Louis Maurice, malgré son double programme TCR + Kart, il aimerait conforter sa seconde place au championnat. Attention aussi à Pierre Mochalski, très régulier.
Parmis les jeunes pousses, Kevin Bejeannin sera à surveiller de près tout comme Guilhem Crespin et Alessandro Astruc. Et chez les « anciens », Arnaud Malizia et Guillaume barbarin auront aussi de solides arguments à mettre en valeur.
Notons que Caroline Candas et Chloé Cannard auront un programme particulièrement chargé puisqu’elles rouleront en X30 Sénior et X30 Lady. Qui a parlé de sexe faible ?

X30 MASTER : Qui vaincra Eric Chapon ?

Dominateur depuis le début de la saison, Eric Chapon, leader du championnat, retrouvera sur sa route, Julien Poncelet, qui l’a battu, le week-end dernier, à Belmont sur Rance, Thomas Ricci, toujour très rapide, mais aussi les Belges Thierry Delré et Bjorn Verhamme ainsi que Kevin Breysse, de retour à la compétition. Gilles Rimmaudo, Christophe Eychenne et Ludovic François ne compte pas rester les bras croisés et espèrent se méler à la bagarre tout comme Vincent Arnoult, excellent finisseur.

X30 GENTLEMAN : Et si la surprise venait de Martinique ?

Matthieu Bourdon, Patrick Brive et Pierre Allemand sont bien installés en tête du championnat mais attention, la résistance s’organise ! Willy Runget, Yannick Lemoing et Franck Darbonville ne cachent pas leurs ambitions pour Varennes. Ils ont l’habitude de la course en tête. Lucky Pion aimerait lui aussi, marquer les esprits et signer une victoire retentissante. Méfiance, enfin, concernant le pilote de l’ASK Martinique Karting, Fred Ostier, dont la seule évocation de son palmarès donne le frisson. Sa dernière apparition date d’une saison et il avait remporté la Coupe de France.

X30 LADY : Qui succèdera à Alicia Barrett ?

Malgré les difficultés pour voyager, le plateau des X30 Ladies aura un petit accent international avec 6 pays représentés. Et même si les anglaises ont dû se résigner à rester à la maison, période de quarantaine oblige, le plateau d’une vingtaine de féminines aura fière allure.
Luna Cleret, Tania Cirelli, excellente l’an dernier, Caroline Candas, en manque de roulage et Chloé Cannard, parfaitement affutée, font partie des favorites, côté français, tout comme Lina Seners qui a effectué un joli début de saison. L’Irlandaise Alyx Cobby et la Luxembourgeoise bénéficie d’une jolie réputation tout comme la Belge Sita Van Meert. Mais une « Pink » lady pourrait déjouer tous les pronostics et réaliser le « casse » de l’année. On pense notamment à Clarisse Jean, à Emma Servier ou encore à la Suédoise Astrid Almlof.

KZ2 / KZ2 MASTER-GENTLEMAN : 6 prétendants à la victoire

Yohan Soguel, Gillian Lay, Gabin Leillet, vainqueur à Rivesaltes, Paul Loussier, Clément Pierrat et Emilien Grosso. Six noms et six chances de victoire finale dans une épreuve qui promet beaucoup sur un tracé, taillé pour les moteurs à boîte 6 vitesses. Intégrée, cette saison, à la Iame Series France, la catégorie KZ2 commence à prendre ses marques et le plateau s’étoffe doucement mais surement.
Chez les Master-Gentleman, Benoît Portmann devrait occuper le devant de la scène tout comme l’inusable Hakim Ait-Ouaret ou encore Matthieu Gaillard. En embuscade, Thomas Dormoy et Julien Guéant n’espèrent qu’un faux pas des favoris…

Photos : Lionel Grippon, Antoine Camblor et Bernard Sternon

Pour suivre la IAME SERIES FRANCE :

iameseriesfrance
iameseriesfrance
www.iameseriesfrance.com