LAVAL – 10 & 11 OCTOBRE 2020 – Intensité maximale et quatre nouveaux Champions en Mayenne

image_pdfimage_print

99 % de beau temps, un superbe circuit rénové, des courses palpitantes, une belle organisation et des spectateurs, tous les ingrédients étaient réunis pour faire du meeting FFSA Karting de Laval une réussite sportive.

Les cinq catégories présentes sur le circuit de Laval Beausoleil Louis Paillard les 10 et 11 octobre 2020 ont offert un spectacle de choix. Rarement le suspens aura été aussi intense à chaque course avec autant de dépassements et de changements de leaders d’un bout à l’autre de la compétition. Ce week-end en Mayenne a donc été superbe.

Sur le plan sanitaire, toutes les mesures avaient été prises par les organisateurs pour que rien ne vienne gâcher la fête. Bien entouré par son équipe, Didier Turpin, le Président de l’ASK Laval en a assumé la responsabilité sans rien laisser transparaître de la tension qui pesait sur ses épaules. La présence de spectateurs bien canalisés dans la tribune et de quelques élus locaux aux côtés du club a confirmé l’intérêt pour la discipline en Mayenne.

Quatre titres étaient en jeu dans les Championnats de France KZ2, KZ2 Master, KZ2 Gentleman et Féminin et ce sont de nouveaux noms qui sont venus s’ajouter au palmarès fédéral à l’issue de courses âprement disputées. Caroline Candas a été couronnée au terme d’une superbe finale 3 sous la pluie chez les Féminines, Yohan Soguel a remporté le titre KZ2 après un coup de théâtre au départ de la finale 3, Yoann Sanchez s’imposait en KZ2 Master et Brice De Gaye en KZ2 Gentleman. Pour la 3e des 5 épreuves du Championnat de France Junior opéré par la FFSA Academy, la lutte a été sévère avant qu’Enzo Peugeot ne prenne les commandes au classement provisoire.

Féminin : Superbe bataille à trois remportée par Candas

24 pilotes pour la plupart très expérimentées se sont affrontées dans le Championnat de France Féminin au volant de karts de la catégorie Sénior. Royane Hamidat-Sodez (Kosmic/Iame), Caroline Candas (Tony Kart/Iame) et Luna Cléret (Praga/Iame) se sont livrées à une bataille impitoyable durant tout le week-end. Hamidat-Sodez signait la pole position des chronos, menait à l’issue des manches et remportait la 1re finale. Candas répliquait dans la finale 2 et faisait la différence lors de la finale 3 disputée sur une piste détrempée en s’imposant avec plus de 5’’ d’avance sur ses rivales.

Classement du Championnat de France Féminin 2020
1- Caroline Candas – 285 points
2- Royane Hamidat-Sodez – 262 points
3- Luna Cléret – 229 points
4- Tania Cirelli – 201 points
5- Lydie Valichon – 201 points

Tanic malchanceux, Soguel couronné

Le Martiniquais Craig Tanic (Birel ART/TM) avait survolé une grande partie de l’épreuve avec un brio époustouflant dans une catégorie rassemblant près de 50 pilotes. Après la pole position de Yohan Soguel (Oberon/Iame), Tanic reprenait la main en alignant trois victoires dans les manches et s’imposait avec autorité lors des deux premières finales. Un incroyable rebondissement changeait la donne peu après le départ de la dernière finale. Un incident dans la partie basse du circuit faisait plonger le favori en dernière position, tandis que le Champion en titre Hubert Petit (Sodi/TM) rentrait au parc à l’issue du premier tour. Soguel, toujours présent aux avant-postes jusque-là, avait la voie libre pour remporter la course et le titre. Nathan Hédouin (KR/TM) concluait en 2e position un week-end très satisfaisant tandis qu’Enzo Valente (Sodi/TM), Champion 2018, et Thomas Landais (Birel ART/TM) s’invitaient dans le top 5 du Championnat.

Classement du Championnat de France KZ2 2020
1- Yohan Soguel – 264 points
2- Nathan Hédouin – 230 points
3- Craig Tanic – 228 points
4- Enzo Valente – 193 points
5- Thomas Landais – 183 points

Carton plein pour Sanchez en KZ2 Master

Chez les 30 ans et plus, un pilote a dominé de bout le Championnat de France KZ2 Master. Pourtant, la lutte a été serrée entre les trois protagonistes et rien n’était joué d’avance. Yoann Sanchez (Sodi/TM) a cependant tout gagné à Laval, chronos, manches et victoires finales, méritant pleinement son titre. Arthur Poulain (Sodi/TM) et Charles Fiault (Sodi/TM), le Champion en titre, ont pourtant été des adversaires redoutables ne renonçant jamais à menacer le leader. Emilien Grosso (Alpha/TM) était toujours proche du trio de tête, tandis que Jean-Philippe Ligier (Redspeed/TM) se hissait en 5e position lors des phases finales.

Classement du Championnat de France KZ2 Master 2020
1- Yoann Sanchez – 287 points
2- Antoine Poulain – 262 points
3- Charles Fiault – 216 points
4- Émilien Grosso – 198 points
5- Jean-Philippe Ligier – 187 points

De Gaye, le plus rapide des KZ2 Gentleman

Poleman lors des essais chronométrés, Emmanuel Ducrot (Sodi/TM) n’a rien pu faire ensuite contre la pointe de vitesse impressionnante de Brice De Gaye (Alpha/TM). Même s’il n’a pas toujours pris de très bons départs, De Gaye parvenait à refaire son retard pour s’imposer dans deux manches et surtout lors des trois finales selon un scénario implacable. Couronné sans contestation possible, il n’enlevait pourtant pas le mérite de son dauphin, combatif jusqu’au damier. Les prétendants à la 3e marche du podium se sont succédé et c’est finalement Alain Billon (Sodi/TM) qui s’adjugeait le 3e accessit devant Nicolas Mathon (Birel ART/Vortex) et Benoit Portmann (Birel ART/TM). La participation de Dominique Brulon (Tony Kart/Vortex) à l’âge de 69 ans était un exemple pour tous avec une 15e place au classement qui laissait rêveur bien des compétiteurs.

Classement du Championnat de France KZ2 Gentleman 2020
1- Brice De Gaye – 289 points
2- Emmanuel Ducrot – 272 points
3- Alain Billon – 215 points
4- Nicolas Mathon – 200 points
5- Benoit Portmann – 197 points

Junior : Peugeot en tête à Laval

Chez les jeunes talents du Championnat de France Junior, les batailles ont également été magnifiques. Le trois pilotes de tête se sont affrontés pendant tout le week-end, mais d’autres espoirs ont également réussi de belles performances sur les Exprit/Vortex monotype de la FFSA Academy. Alessandro Giusti signait la pole position et menait après les manches, Elliott Vayron remportait de haute lutte la préfinale, mais Enzo Peugeot s’imposait au bout de la bataille finale et prenait les commandes au classement provisoire pour un petit point. Arthur Poulain, Oscar Py, Romain Andriolo et Loris Cléricy ont su saisir l’occasion de briller non loin des leaders.

Classement du Championnat de France Junior 2020 après l’épreuve de Laval 3/5
1- Enzo Peugeot – 118 points
2- Elliott Vayron – 117 points
3- Alessandro Giusti – 103 points
4- Gaspard Simon – 80 points
5- William Nicouleau – 78 points

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo KSP