ROTAX MAX CHALLENGE GRAND FINALS 2018 – CONDE PARAIBA, BRESIL – Succès français au Brésil lors de la Grande Finale Rotax

image_pdfimage_print

Face à une concurrence très relevée, les pilotes français n’ont pas démérité lors de la Rotax Max Challenge Grand Finals qui se déroulait du 24 novembre au 1er décembre 2018 sur le circuit brésilien Paladino de Paraiba. Les jeunes issus de la catégorie Cadet s’affrontaient en Mini Max : Evan Giltaire a longtemps porté les espoirs d’une victoire tricolore, mais c’est Augustin Bernier qui a finalement signé le meilleur résultat en montant sur le podium. Dans le même temps, Paolo Besancenez remportait brillamment la DD2.


Grand évènement international de la fin de saison, la Rotax Max Challenge Grand Finals rassemblait au Brésil les 360 meilleurs pilotes du monde sélectionnés dans plus de 50 pays. Pendant six jours, la compétition a fait rage sous une forte chaleur et quelques précipitations. Le tracé vallonné de Paladino demandait une grande finesse de pilotage et faisait la part belle aux phénomènes d’aspiration. Les pénalités de spoiler ont été relativement nombreuses, mais l’équité sportive était de mise avec un matériel de grande qualité et des mécaniques très proches les unes des autres en termes de performances pures. Treize des quatorze pilotes français présents ont réussi à se qualifier pour les finales, ce qui était déjà une belle satisfaction.

Les espoirs de la France se sont rapidement tournés vers les jeunes pilotes formés dans les compétitions Cadet de la FFSA. Âgés de 11 et 12 ans, Théophile Naël, Léo Poncel, Evan Giltaire et Augustin Bernier se sont bien battus en Mini Max. Vainqueur de la Coupe de France Cadet, Giltaire prenait les commandes de la catégorie des 10-13 ans après avoir réalisé le 2e temps des essais chronométrés. Leader à l’issue des deux manches qualificatives, il remportait la préfinale en défendant sa position jusque dans le dernier tour et menait pendant la 1re moitié de la finale. Hélas, son moteur montait ensuite en température à la suite d’un problème de pompe à eau et il devait se résoudre à ralentir le rythme alors que la victoire était à sa portée. Il terminait très déçu au 11e rang. Toujours proche de la tête depuis le début du meeting, Augustin Bernier pointait régulièrement dans le top 5. Le frère du Champion du Monde Junior gagnait du terrain en finale et assurait une superbe 3e place, offrant une belle place sur le podium aux couleurs françaises. Théophile Nael et Léo Poncel s’élançaient dans le coeur du peloton après les chronos et bataillaient pour remonter. Ils souffraient dans la 2e manche et se retrouvaient 20e et 21e en préfinale. Théophile se maintenait 21e lors de la finale tandis que Léo finissait 23e avant de rétrograder 27e après une pénalité de spoiler.

C’est Paolo Besancenez qui décrochait une superbe victoire française en réussissant une finale DD2 Max parfaite de maîtrise. Il remontait en effet de la 10e position jusque dans les roues du leader à trois tours de l’arrivée et poursuivait irrémédiablement sa marche triomphale sous le drapeau à damier. Souvent performants, les autres Français présents étaient confrontés à la difficulté d’une telle épreuve de niveau mondial.

Les choix de la FFSA concernant les jeunes et plus particulièrement la catégorie Cadet ou la Nationale ont prouvé leur pertinence à l’occasion de cette Grande Finale Rotax au Brésil. Les pilotes formés en compétition nationale ont démontré une belle compétitivité que l’on pourra suivre pour certains d’entre eux prochainement au niveau international.

Info Pôle Presse FFSA / Photo KSP