CHAMPIONNAT DE FRANCE JUNIOR KARTING – LE MANS – 23 & 24/03/2019 – Bon départ pour les pilotes Junior de la FFSA Academy

image_pdfimage_print

La première journée du Championnat de France Junior 2019 , samedi 23 mars, dévoilait enfin sur le circuit du Mans la physionomie de la formation qui s’apprête à disputer le titre lors des cinq épreuves du calendrier. Après les séances d’entraînement à la FFSA Academy et les premiers roulages en piste effectués les jours précédents, la compétition opposait vingt jeunes pilotes déterminés s’affrontant sur des karts monotypes aux performances très proches. À première vue, la confrontation sportive s’annonce des plus ouvertes et des plus formatrices. La première journée du Championnat de France Junior 2019 , samedi 23 mars, dévoilait enfin sur le circuit du Mans la physionomie de la formation qui s’apprête à disputer le titre lors des cinq épreuves du calendrier. Après les séances d’entraînement à la FFSA Academy et les premiers roulages en piste effectués les jours précédents, la compétition opposait vingt jeunes pilotes déterminés s’affrontant sur des karts monotypes aux performances très proches. À première vue, la confrontation sportive s’annonce des plus ouvertes et des plus formatrices. La première journée du Championnat de France Junior 2019 , samedi 23 mars, dévoilait enfin sur le circuit du Mans la physionomie de la formation qui s’apprête à disputer le titre lors des cinq épreuves du calendrier. Après les séances d’entraînement à la FFSA Academy et les premiers roulages en piste effectués les jours précédents, la compétition opposait vingt jeunes pilotes déterminés s’affrontant sur des karts monotypes aux performances très proches. À première vue, la confrontation sportive s’annonce des plus ouvertes et des plus formatrices.

Après un début de matinée indécis et brumeux, le temps s’est progressivement dégagé sur le magnifique tracé du Mans International Karting jusqu’à offrir une superbe après-midi ensoleillée. Les jeunes Académiciens avaient eu l’occasion à plusieurs reprises dans la semaine de prendre la mesure du tracé manceau ainsi que de leurs machines monotypes Exprit-Vortex-Brigestone. Ils faisaient preuve d’une certaine retenue pour leur journée inaugurale, bien préparés par l’équipe de la FFSA Academy, et les courses se déroulaient particulièrement bien pour tout le monde.

Rogeon, premier poleman de la saison

Des pilotes rapides comme Esteban Masson, Macéo Capietto et Arthur Marcou semblaient dominer le début de la séance d’essais chronométrés, en compagnie de Mattéo Spirgel et Louis Pelet. C’est pourtant Arthur Rogeon qui surgissait en haut du classement à deux minutes de la fin et qui s’adjugeait la pole position avec un temps de 55 »053. Il était suivi à 23 millièmes par Esteban Masson, puis à 39 millièmes par Gaspard Simon. Macéo Capietto pointait 4e et Ethan Bernard 5e.

Masson prend les commandes des manches

Esteban Masson remportait une première manche qualificative disputée avec beaucoup de sagesse par les jeunes pilotes, visiblement attentifs aux consignes qui leur avaient été données par le staff de la FFSA Academy. Macéo Capietto se rapprochait finalement du leader et terminait en 2e position avec Gaspard Simon et Arthur Rogeon dans son sillage, tandis qu’Ethan Bernard assurait la 5e place. Auteur du meilleur tour, Macéo Spirgel finissait fort en 6e position.

La bagarre était déjà beaucoup plus intense dans la seconde manche, ponctuée de plusieurs changements de leaders. Masson s’échappait dès le départ, mais Capietto le rattrapait. Leur duel permettait à un groupe de six pilotes de les rejoindre. Masson parvenait à reprendre le contrôle et finissait par s’imposer pour la 2e fois. Deux secondes plus loin, sept pilotes terminaient en l’espace de six dixièmes seulement. Louis Pelet contenait jusqu’au damier la menace pressante de Capietto. Rogeon prenait la 4e place et Vincent Bouteiller faisait son entrée dans le top 5.

Esteban Masson s’élancera donc depuis la 1re ligne de la grille de la préfinale dimanche 24 mars à 10h55, aux côtés de Macéo Capietto. Arthur Rogeon et Gaspard Simon se partageront la 2e ligne, tandis que Louis Pelet et Ethan Bernard partiront de la 3e ligne.

« Cette première journée s’est vraiment très bien déroulée. Je suis particulièrement satisfait de voir nos pilotes livrer déjà de belles batailles, en restant très proches les uns des autres. J’ai hâte d’assister au spectacle qu’il vont nous offrir lors des phases finales. »

Christophe Lollier, Directeur Technique National

Info Pôle Presse FFSA / Photo KSP