CHAMPIONNAT DE FRANCE LONG CIRCUIT 1/3 – Retour en Haute-Saintonge

image_pdfimage_print

Le Championnat de France Long Circuit, confirmé sur trois épreuves malgré le démarrage tardif de la saison, s’élance ces 26 et 27 septembre sur le Circuit de Haute Saintonge en Charente-Maritime, parallèlement à une épreuve Caterham.

Après le retour en scène du circuit Carole l’an passé, voilà un autre retour après une longue absence, la dernière venue du karting Long Circuit sur ce circuit automobile vallonné cher à Julien Beltoise remonte en effet à la saison 2011.

Le Championnat de France Long Circuit concerne les amoureux de la haute vitesse et des courses disputées généralement jusque dans les derniers mètres grâce aux phénomènes d’aspiration. Il concerne cette année encore trois catégories 125cc à boîte six vitesses, la KZ2, la KZ2 Master à partir de 30 ans et la KZ2 Gentleman à partir de 45 ans. Les trois champions sortants remettent leur titre en jeu face à une concurrence en partie renouvelée chez les plus expérimentés. Thomas Bailly, Emmanuel Galichon, Patrick Harmuth et Yoann Sanchez sont les seuls à pouvoir se remémorer ce tracé sur lequel ils ont roulé en 2011.

KZ2 : duel annoncé entre Bondier et Picot

Champion de France Long Circuit en 2016 et 2019 Nelson Bonder (Birel ART/TM) se retrouvera face au Champion 2017 Nicolas Picot (Tony Kart/TM). Si on peut regretter le faible nombre de nouveaux venus, il ne faudra pas oublier de compter avec Hugo Choisnet (Birel ART/TM) ou Louis-Henri Soulat (Birel ART/TM) dans la lutte pour la victoire.

KZ2 Master : une bataille d’habitués

Pilote automobile éclectique à la triple couronne Long Circuit, en 2015, 2016 et 2019, Grégory Guilvert (Birel ART/TM) retrouvera sur sa route Yann Sanchez (Sodi/TM), Champion 2017 et vice-champion l’an dernier après un suspense haletant. Yannick Savard (Alpha/Modena) revient sur un Championnat qu’il affectionne particulièrement même s’il lui a souvent échappé de peu. Titré en 2018, il est là pour jouer la gagne. Thomas Bailly (Sodi/TM) autre fidèle parmi les fidèles de cette discipline sera lui aussi à la lutte aux avant-postes. Relativement nouveau en Long Circuit, Mathieu Legout (Sodi/Modena) compte bien perturber la hiérarchie cette saison. Forts de leur expérience aux places d’honneur, les frères Leder (Sodi/TM) ou Jérôme Lardenais (Tony Kart/TM) ont leur carte à jouer.

Portmann favori en KZ2 Gentleman ?

En l’absence de Franck Savouret, Benoit Portman (Birel ART/TM) est la tête d’affiche avec ses titres acquis en 2017 et 2019. L’Alsacien sera confronté à Emmanuel Ducrot (Sodi/TM), Champion de France KZ2 Gentleman 2018 en sprint, qui a lui aussi découvert le Long Circuit à Carole l’an passé. Emmanuel Galichon (Birel ART/TM), habitué de la discipline, notamment 3e l’an passé, est à n’en pas douter en lice pour le podium. Alain Serra (Birel ART/TM) a décidé de remettre son casque comme Patrick Harmuth (Exprit/TM).

Communiqué Pôle Presse FFSA