1

NSK 2022, un 3e rendez-vous à la hauteur des attentes

Au coeur des plaines fertiles de la Beauce, Angerville a offert d’excellentes conditions de course pour le 3e rendez-vous de la saison du 10e anniversaire de la National Series Karting du 16 au 18 septembre. Certes ce n’était plus la canicule dans l’Essonne, mais le soleil n’a pas été avare de ses rayons pour contrecarrer la fraîcheur matinale de l’automne approchant.

Le Circuit International Anthoine Hubert a donné lieu a des courses animées pendant tout le week-end et le suspense s’est même prolongé jusqu’au dernier tour de plusieurs finales. Les 212 pilotes présents comptaient un bon nombre de nouveaux venus et peu d’absents parmi les meilleurs habitués de la série française de référence. La physionomie de ce championnat à quatre épreuves commence à se préciser, mais le barème de points progressif ouvre encore des possibilités d’évolution jusqu’à l’épreuve de clôture qui se déroulera à Salbris du 7 au 9 octobre 2022.

Comme à son habitude, 3MK Events a parfaitement rempli sa mission en assurant la qualité d’organisation attendue par les participants à un meeting de NSK. Les moments de convivialité n’ont pas manqué sur place tandis que la compétition était largement suivie à distance grâce au streaming complet diffusé sur internet. Les résultats complets et toutes les informations utiles sont disponibles sur le site officiel de la NSK. Visitez également la page facebook et le compte Instagram de la National Series Karting.

Que s’est-il passé à Angerville, catégorie par catégorie ?

Minime : Battisti fait la différence en finale

Pole position : Stan Fagot (Kosmic/Iame-PB Kart)
Manches : Stan Fagot (Kosmic/Iame-PB Kart)
Finale : Théo Battisti (Formula K/Iame – Kart in Pro)
Stan Fagot et Antoine Grisel démarraient la course en tête, tandis que Théo Battisti revenait de la 4e place. Grisel menait quelques tours quand la menace Battisti se précisait. Celui-ci passait à l’attaque à trois tours de l’arrivée et s’imposait face à Grisel et Fagot toujours en bagarre. Tylian Hapiot terminait 4e devant Jean Poujol.

1- Stan Fagot (Kosmic/Iame – PB Kart) = / 547 points
2- Théo Battisti (Formula K/Iame – Kart in Pro) +2 / 433 points
3- Antoine Grisel (Kosmic/Iame – KPR) +2 / 416 points
4- Léni Robillot Lagache (Tony Kart/Iame – Kart Management) -2 / 386 points
5- Zack Zhu (LN/Iame – Zackspeed Rosny93) +1 / 360 points

Cadet : victoire finale pour Cochet

Pole position : Luka Scelles (Sodi/Rotax – REK)
Manches : Luka Scelles (Sodi/Rotax – REK)
Finale : Louis Cochet (Sodi/Rotax- One C)
Louis Cochet s’est offert un beau duel avec Luka Scelles, le leader du championnat. Le résultat s’est figé à quelques virages de l’arrivée de la finale pour couronner Cochet après un ultime dépassement sur Scelles qui se classait 5e. Mael Le Marchand accédait à la 2e place devant Hugo Lacroix et Pablo Esteves. Thomas Pradier n’obtenait pas les résultats espérés. Louis Baziret regagnait 25 places depuis les chronos en atteignant la 9e position.

1- Luka Scelles (Sodi/Rotax – REK) +2 / 497 points
2- Aloïs Girardet (Sodi/Rotax – Circuit de l’Enclos) -1 / 477 points
3- Thomas Pradier (Sodi/Rotax – PB Kart) +1 / 398 points
4- Arthur Bec (Exprit/Rotax – Jana Racing) -1 / 329 points
5- Loan Sineya (Formula K/Rotax – Kart in Pro) +2 / 296 points

Nationale : Iglesias conclut en tête

Pole position : Louis Comyn (Kosmic/Rotax – Dream Racing)
Manches : Louis Comyn (Kosmic/Rotax – Dream Racing)
Préfinale : Louis Iglesias (CRG/Rotax – Kart in Pro)
Finale : Louis Iglesias (CRG/Rotax – Kart in Pro)
Parti en tête après sa remontée victorieuse en préfinale, Louis Iglesias menait la finale de bout en bout et gagnait avec près de 4’’ d’avance. Charles Lambert relayait Maxence Bouvier à la 2e place, mais était finalement disqualifié. Jules Roussel et Roméo Roussel montaient alors sur le podium devant Bouvier et Comyn, le leader du début de week-end.

1- Louis Iglesias (CRG/Rotax – Kart in Pro) = / 552 points
2- Jules Roussel (Sodi/Rotax – Extreme Limite) +2 / 440 points
3- Maxence Bouvier (Sodi/Rotax – Ludovic Vève Racing) -1 / 432 points
4- Mathis Carnejac (Kosmic/Rotax – Dream Racing) -1 / 384 points
5- Roméo Roussel (Kosmic/Rotax – Dream Racing) +1 / 381 points

MAX Senior : Pharamond s’échappe

Pole position : Micah Barthélémy (LN/Rotax – KPR)
Manches : Ethan Pharamond (Kosmic/Rotax – Dream Racing)
Préfinale : Ethan Pharamond (Kosmic/Rotax – Dream Racing)
Finale : Ethan Pharamond (Kosmic/Rotax – Dream Racing)
Ethan Pharamond a livré un beau combat face à Paul Fourquemin avant de prendre le large dans les derniers tours de la finale pour ajouter une victoire importante à un parcours très positif. Nolan Lemeray et Micah Barthélémy ont animé la course derrière les leaders jusqu’à ce que Mathis Parlant achève sa remontée de 10 places en 3e position avec un dépassement dans le dernier tour. Dylan Léger terminait un week-end difficile dans le top 10.

1- Ethan Pharamond (Kosmic/Rotax – Dream Racing) = / 500 points
2- Mathis Parlant (Tony Kart/Rotax – NPS) = / 435 points
3- Nolan Lemeray (EOS/Rotax – RM Concept) +1 / 421 points
4- Micah Barthélémy (LN/Rotax – KPR) +1 / 393 points
5- Paul Fourquemin (Tony Kart/Rotax – Daems Racing) +4 / 372 points

MAX Masters : Dauphin fait la différence

Pole position : Michael Dauphin (Tony Kart/Rotax – KMD)
Manches : Michael Dauphin (Tony Kart/Rotax – KMD)
Finale : Michael Dauphin (Tony Kart/Rotax – KMD)
Michael Dauphin a tout gagné à Angerville. Extrêmement compétitif, il a pris la tête du championnat d’autant que deux de ses principaux adversaires Vivien Cussac-Picot et Normann Crochet s’éliminaient dès le départ de la finale. Jérémy Brassler réussissait à revenir 2e sur la ligne pour devancer Vincent Brunerie, Jérôme Rousseau et François Le Floch.

1- Michael Dauphin (Tony Kart/Rotax – KMD) +1 / 542 points
2- Vivien Cussac-Picot (Tony Kart/Rotax – NPS) -1 / 499 points
3- Jérémy Brassler (Tony Kart/Rotax – KMD) +1 / 480 points
4- Clément Morin (Kosmic/Rotax – PKS) -1 / 432 points
5- Ludovic François (Redspeed/Rotax – Kart Runner) +1 / 414 points

DD2 : Nouvelle victoire de Barbaroux

Pole position : Hugo Croquison (EOS/Rotax-RM Concept
Manches : Anthony Millet (EOS/Rotax-RM Concept)
Finale : Antoine Barbaroux (Sodi/Rotax – G Kart 53)
Régulier aux avant-postes, Antoine Barbaroux a mis la pression sur le leader Nicolas Picot avant de réussir à le dépasser 5 tours avant l’arrivée. Anthony Millet et Hugo Croquison en ont profité pour se hisser dans le top 3. Kylian Guérin terminait 4e devant Picot.

1- Antoine Barbaroux (Sodi/Rotax – G Kart 53) = / 540 points
2- Nicolas Picot (Tony Kart/Rotax – NPS) = / 516 points
3- Hugo Croquison (EOS/Rotax-RM Concept) +1 / 485 points
4- Kylian Guérin (EOS/Rotax-RM Concept) -1 / 482 points
5- Anthony Millet (EOS/Rotax-RM Concept) = / 480 points

DD2 Masters : Seguin monte au créneau

Pole position : Charles Seguin (Tony Kart/Rotax – NPS)
Manches : Charles Seguin (Tony Kart/Rotax – NPS)
Finale : Charles Seguin (Tony Kart/Rotax – NPS)
Charles Seguin était très compétitif ce week-end. Il a régulièrement challengé les pilotes DD2 avant de terminer 4e et 1er DD2 Masters au classement général de la finale. Paul Louveau n’a pas affiché son niveau de performance habituel, mais il a tout de même pris la 2e place face à Christophe Capitaine. Le top 3 de la finale reflétait ainsi les positions au championnat.

1- Charles Seguin (Tony Kart/Rotax – NPS) +1 / 556 points
2- Paul Louveau (Redspeed/Rotax – DSS) -1 / 553 points
3- Christophe Capitaine (Tony Kart/Rotax – ASMS91) +1 / 462 points
4- Florian Bourdon (Tony Kart/Rotax – SG Drivers) -1 / 440 points
5- Matthieu Bourdon (Tony Kart/Rotax – Breb Maya Kart) = / 400 points

Communiqué 3MK Events / Photos KSP