20.000 tours/minute au Mans : les Hauts du Hurle… Mans !

image_pdfimage_print

La Formule 20.000 a fêté son premier anniversaire au Mans à l’occasion du rendez-vous des 20.000 tours/minute. Cette épreuve pourrait bien devenir une « classique » du calendrier. L’édition 2019 a en tout cas fait l’unanimité en termes de qualité du plateau et de spectacle visuel et sonore. Déjà vainqueur à Marcillat en ouverture de la saison, Johan Renaux a fait triompher les couleurs de CRG (châssis et moteur !) tandis que le pilote FIA WEC Thomas Laurent, l’invité de marque de cette étape, a irradié le circuit de son sourire et de son talent pour signer le meilleur tour en finale !

La programmation de la Formule 20.000 en lever de rideau des 24 Heures du Mans Karting est sans doute une opération « gagnant-gagnant ». Le meeting organisé par l’ACO sous l’égide de la FFSA et de la CIK-FIA dispose ainsi d’une épreuve novatrice, sortant de l’ordinaire. Elle lui permet d’associer le même week-end l’ancien au moderne et le sprint à l’endurance tout en accueillant des figures marquantes du sport karting dans son paddock. La Formule 20.000 bénéficie pour sa part de retombées significatives, notamment grâce aux retransmissions de la chaine locale ViàLMtvSarthe, et peut accroitre sa notoriété en évoluant devant une audience passionnée.

Les 22 karts 100 cm3 de la période 1986/2003 rassemblés au Mans n’ont pas amusé le terrain, à l’image du chrono de 54’’084 signé par Johan Renaux dans la première manche. A peine 5 dixièmes moins vite que le le meilleur tour, réussi par un kart du groupe 1 (catégorie OK 125 cm3), aux 24 Heures.

Johan Renaux a remporté les deux manches et la finale, laissant ses meilleurs rivaux se disputer la place de dauphin, qui aurait pu revenir à Mickaël… Dauphin. Le poleman des 24 Heures 2000 s’est fait battre de 121 millièmes par Fabrice Frété. Ce dernier – façon de parler ! – a donc offert le doublé à la marque CRG, assez populaire en Formule 20.000 avec trois exemplaires engagés au Mans. Si Tony-Kart garde la majorité relative avec cinq adeptes de la marque chère à Roberto Robazzi, on remarquait aussi la présence de deux Sodikart Futura, appartenant tous les deux à Nicolas Breteaud, pour lui-même et Thomas Laurent. Le Vendéen qui participera cette fin de semaine à la deuxième manche du FIA WEC au volant de l’Alpine LMP2, s’est dit très heureux de l’expérience et parle de revenir pour de prochaines bagarres à haut régime. Sa science des trajectoires a fait merveille au volant d’un kart de 1993, un des plus anciens au départ. Le Futura fait aussi partie des châssis les plus originaux de la création, au même titre que le Go-Kart Aéro, dont on a vu pour la première fois en Formule 20.000 un exemplaire au départ au Mans. La marque tourangelle – devenue Evokart et qui produit les châssis de la catégorie KFS – a participé à la restauration du châssis piloté ce week-end par Thomas Cornée.

Parmi les autres curiosités, le moteur Italsistem de Loïc Langlet, dont le pignon est monté côté gauche du vilebrequin, ce qui implique une position inhabituelle du porte couronne à l’intérieur des paliers. Grâce au Bordelais, vainqueur de la classe 155kg, on a vu en piste le premier Top kart de l’année. Sur le podium des « lourds », on trouvait aussi Nicolas Pioline et Laurent Leseul, qui représentaient l’un et l’autre une marque créée par un champion du Monde : Fullerton pour l’un et Haase pour l’autre, ces deux patronymes désignant les titulaires des couronnes mondiales 73 et 84 ! Enfin, l’épreuve a vu le retour à la compétition de Michel Guignard, le président de la Commission Nationale de Karting de la FFSA et les débuts de Guillaume Langlais, qui avait stické le portrait de ses collègues directeurs de course sur son spoiler… non rétractable bien sûr, car d’époque !

Du légendaire au mythique : la prochaine épreuve de Formule 20.000 qui clôturera l’édition 2019 de la série se déroulera à Valence, le circuit des championnats du Monde 1989 et 1995. Pour la première fois, le karting historique de compétition se joindra aux plateaux d’une course-club de karting moderne (3ème manche du Trophée de Ligue Rhône-Alpes) accueillant les karts des catégories fédérales actuelles : Minimes/Cadets, Nationale, Senior/Master/Gentleman et KZ2/KZ2 Gentleman. Les engagements sont ouverts jusqu’au lundi 7 octobre. Bulletin disponible en lien ci-dessous.Envie de prolonger les 20.000 tours/minute ? L’ACO prévoit d’organiser une journée de roulage réservée aux karts de type Formule 20.000 le dimanche 8 décembre prochain.

Contact : Mathieu Chauvin 06 21 57 50 40 / m.chauvin@lemans.org

Communiqué Série Formule 20.000 / Photos signées Romane Didier (podium), Arthur Chopin (T.Laurent, T.Cornée) et Jacky Foulatier (J.Renaux, L.Langlet).