LAVAL – 10 & 11 OCTOBRE 2020 – Somptueux affrontements en Mayenne

image_pdfimage_print

Les qualifications de la 3e épreuve du Championnat de France Junior avaient déjà planté le décor à Laval. Les phases finales disputées sous le soleil ont confirmé l’intensité de la compétition jusqu’à la victoire d’Enzo Peugeot, le nouveau leader.

Les deux courses dominicales de Laval ont été splendides. Changements de leader à répétition, nombreux dépassements à tous les échelons résultat incertain jusqu’au dernier tour et avènement de nouveaux espoirs, la satisfaction était de mise à l’issue de ce très beau week-end.

L’équité du matériel Exprit/Vortex/Vega mis en oeuvre par la FFSA Academy a encore une fois permis aux jeunes talents français de poursuivre leur formation dans les meilleures conditions grâce à l’encadrement des coaches. C’est avec plaisir que l’on a vu de nouveaux noms bien figurer en haut des classements ; parmi eux Arthur Poulain, Oscar Py, Romain Andriolo et Loris Cléricy ont des raisons d’être fiers. La lutte en tête a concerné les trois protagonistes actuels de la saison. Enzo Peugeot a ainsi pris les commandes du Championnat à mi-saison devant Elliott Vayron et Alessandro Giusti, moins à l’aise en finale.

Vayron gagne la préfinale

Alessandro Giusti partait en tête de la préfinale, mais Elliott Vayron et Enzo Peugeot tentaient de lui ravir la première place à plusieurs occasions. Passé en 2e position, Peugeot accentuait sa pression dans la deuxième partie de la course et finissait par trouver l’ouverture dans l’avant-dernier tour. Auteur du meilleur tour, Vayron parvenait cependant à lui ravir la victoire à quelques mètres de la ligne d’arrivée. Pénalisé pour un changement de direction dangereux, Peugeot devait céder la 2e place à Giusti. Loris Cléricy suivait le rythme des leaders à quelques longueurs et assurait une belle 4e place devant Arthur Poulain, auteur d’une remontée de 6 places.

Victoire finale pour Peugeot

Quelques gouttes de pluie tombaient sur le circuit avant la finale, la course pouvait se disputer en pneus slick sous le soleil. Encore une fois la lutte pour la victoire se poursuivait jusqu’à l’arrivée. Peugeot relayait rapidement Vayron aux commandes, mais Giusti briguait aussi la première place au 4e tour. Vayron repassait en tête, tandis que Giusti perdait du terrain au sein d’un peloton compact.
Arthur Poulain se montrait très en verve en 3e , puis en 2e position. Vayron rétrogradait 6e au 14e tour et Poulain s’emparait de la tête au cours d’une bataille avec Peugeot. Romain Andriolo pointait alors 3e pendant quelques tours. Très rapide, Vayron réussissait à reprendre 5 places au coeur de la bataille et disputer la victoire à Peugeot qui s’imposait pour 54 millièmes. Poulain les accompagnait sur le podium tandis qu’Oscar Py se classait 4e devant Giusti.

« C’est incontestablement la plus belle épreuve de la saison, jusqu’ici », déclarait Marc Berteaux.« La finale, notamment, était magnifique avec beaucoup de beaux dépassements. Nous avons pu apprécier une belle progression, de nombreux pilotes ont gagné en maturité et commencent à devenir de vrais compétiteurs. Ils parviennent à intégrer l’idée que la vitesse seule permet rarement de gagner. Il est important de renforcer son mental afin d’accepter parfois de perdre une ou deux places afin d’en gagner davantage ensuite. C’est encourageant pour l’avenir de nos jeunes ».

Classement du Championnat de France Junior 2020 après l’épreuve de Laval 3/5
1- Enzo Peugeot – 118 points
2- Elliott Vayron – 117 points
3- Alessandro Giusti – 103 points
4- Gaspard Simon – 80 points
5- William Nicouleau – 78 points

Calendrier du Championnat de France Junior 2020
31 juillet – 2 août : Anneville-Ambourville (76)
28-30 août : Salbris (41)
9-11 octobre : Laval (53)
23-25 octobre : Aunay-les-Bois (61)
20-22 novembre : Lyon (69)

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo KSP